Petites indications sur mes abréviations :

Pop : population
M.O : Moyen Orient
P.O : Proche Orient
E.O : Empire Ottoman
GB : britanniques

INTRODUCTION

Orient latent ou intempestif, s’invente en se perpétuant plus qu’en se répétant. =>Orient impassible.

L’Occident pense l’Orient comme son antagoniste. L’Orient serait «forme d’elle même inférieure ou refoulée». Edward Saïd. Cet homme aide au développement historiographique postcolonial.

M-­‐O : Puissances Occidentales sont impliquées dans son histoire. Les rivalités dans cet Orient ont contribué à y impliquer les puissances occidentales : permettent de triompher de leurs propres rivaux. Les Orientaux ont aussi mis les puissances occidentales en rivalité.

Dans cette histoire du M-­‐O, importance de faire un histoire qui lie Orient/occident mais aussi ce qui les sépare. Pour les Turcs, «l’Orient c’est les autres». =>Pour les Turcs, Modernisation=«désorientalisation»

M-­‐O : espace aux contours mouvants

M-­‐O : Long XIXème siècle (1798-­‐1939) «âge libéral» ouvert à la modernité, au foisonnement intellectuel. Développement des régimes autoritaires et idéologiques, totalisants, socialistes ou islamistes.

Découpage chronologique :

Débuter dans les années 1870 où se croisent des influences multiples. Le M-­‐O n’était pas prédestiné à devenir ce qu’il est devenu.
Peut stagner, mais n’est pas condamné à le rester.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.