La Peste noire dans l’Occident chrétien et musulman, 1347-1333
Vous êtes ici : Clio-prépas Clio-concours

Stéphane Barry et Norbert Gualde

La Peste noire dans l’Occident chrétien et musulman, 1347-1333

Mise au point scientifique pour les oraux des concours d’enseignement (agrégation interne, capes)

Annie De Nicola
vendredi 3 novembre 2017

Un sujet classique mais souvent proposé à l’oral pour les concours de l’enseignement, cette mise au point scientifique est proposée pour les oraux de l’agrégation interne, du capes interne ou externe en histoire et géographie. L’intérêt de ce compte-rendu réside dans le regard croisé sur la propagation de la peste au XIVe siècle entre un historien spécialiste de la Peste noire et un médecin Professeur d’immunologie à l’université de Bordeaux. Les auteurs ont pris en compte plusieurs travaux sur cette pandémie. Depuis leur synthèse, des travaux depuis 2010, ceux poursuivis par des anthropologues de l’Université Johannes Gutenberg de Mayance ont confirmé l’hypothèse que la bactérie ,Yersinia pestis, serait bien à l’origine de la peste noire qui s’est propagée dans toute l’Europe au Moyen Age. D’autres travaux depuis sont menés sur les origines biologiques de la propagation de la peste en Europe.

Merci à Stéphane Barry, président du café historique de Bordeaux, docteur en histoire, il a soutenu sa thèse sur la peste en Bordelais et moyenne Garonne du XVIe et XVIIe siècle de nous proposer un article coécrit avec Norbert Gualde, Professeur d’immunologie à l’Université Victor Segalen, Bordeaux 2, sur le thème de la Peste noire dans l’Occident chrétien et musulman, 1347-1333, paru dans la revue CBMH/BCHM / Volume 25:2 2008 / p. 461-498. Stephane Barry PhD, a été par ailleurs l’ancien rédacteur en chef de la Revue sociologie santé.
Les travaux récents de l’Université Johannes Gutenberg de Mayance et la thèse récemment soutenue de Sacha Kachi en 2016 à l’Université de Bordeaux sous la direction de Dominique Castex, en présence en autres de Norbert Gualde, poursuivent une réflexion commune sur les origines biologiques de la propagation de la peste en Europe, en particulier sur le caractère sélectif ou non de la mortalité par peste à l’égard de l’âge, du sexe et de l’état de santé préexistant des individus faisant actuellement débat. [1].

Cliquer sur l’image pour lire l’article

Par Annie De Nicola

[2Peste à Tournai, enluminure flamande, 1349, bibliothèque royale de Bruxelles, l es vivants enterrant les morts,

Clio Prépas 2017

Licence Creative Commons
Les Clionautes sous licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Site développé avec SPIP, un programme sous licence GNU/GPL.

Design et Squelettes : B. Modica & X. Birnie-Scott pour Clio Prépas.

Hébergement Clio Prépas par