La Saône et le Vieux Lyon
Vous êtes ici : Clio-prépas Géographie Cartes postales géographiques

La Saône et le Vieux Lyon


jeudi 8 octobre 2015

Photographie : Lara Breuilh

Le Vieux Lyon se situe dans le cinquième arrondissement lyonnais. Cœur historique de la ville, il est classé au patrimoine mondial de l’Unesco, car il regroupe dans un périmètre restreint deux mille ans d’histoire : de la période antique avec le théâtre romain situé sur la colline, jusqu’à la Renaissance en passant par le Moyen Age avec le quartier Saint Jean. Il s’inscrit à la fois dans l’identité lyonnaise et dans le dynamisme touristique de la ville.

Cette photographie s’organise en trois plans bien distincts. Au premier plan, on peut voir la Saône, traversée par la navette fluviale. Sur le deuxième plan s’élèvent la Cathédrale Saint Jean, des habitations et le palais de justice. Et à l’arrière plan, on aperçoit sur la colline de Fourvière, la basilique et la tour métallique.

C’est d’abord le témoignage de la vie intime des lyonnais qui est représenté ici. Bien que la Basilique reçoive chaque année deux millions de visiteurs*, elle est ancrée dans l’identité lyonnaise par son histoire. En effet Lyon voue un culte à Marie depuis le Moyen-Âge, c’est pourquoi une statue de la vierge est érigée au sommet de la basilique. La Cathédrale peut être considérée comme le cœur culturel et religieux du quartier Saint Jean puisqu’elle attire chaque dimanche beaucoup de pratiquants. D’autre part, l’aménagement de parkings, que l’on aperçoit au dessous du palais de justice, facilite la circulation des habitants ; et la tour métallique, autrefois attraction touristique, est devenue aujourd’hui propriété de la TDF et relais de télévisions. Enfin le palais de justice néoclassique révèle aux visiteurs la vie des habitants en incarnant le pouvoir de la loi au centre même de la ville.

La mise en perspective de ces monuments, outre l’unité de l’identité lyonnaise, témoigne d’un potentiel touristique très important. En effet l’axe « religieux » que forment la Cathédrale et la Basilique s’inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, ce qui engendre une forte attractivité. Ainsi, la cathédrale construite entre le XIIème et le XVème, est un pôle touristique essentiel pour la ville. On y trouve entre autre une horloge astronomique exceptionnelle et un orgue classé au patrimoine national. La volonté d’accroître le patrimoine touristique se manifeste par la restauration constante de la Cathédrale qui comme on peut le voir sur le transept à gauche, est encore en travaux. Lyon accueille en effet, au moins 5,5 millions de touristes par an* grâce à la fête des Lumières. Autrefois célébrée exclusivement par les lyonnais pour remercier Marie de les avoir délivrés de la peste, elle acquiert aujourd’hui à un rayonnement mondial. Cette affluence nécessite une infrastructure et des accès spéciaux ; le Vieux Lyon est ainsi desservi par un métro, qui permet d’accéder directement à Fourvière, un bus, quatre stations « vélov », et un arrêt de la navette fluviale qui relie l’Ile barbe à la Confluence. Par ailleurs un pont et une passerelle rattachent le quartier ancien à la place Bellecour, cœur économique de Lyon. La multiplicité des restaurants, des « bouchons lyonnais », des hôtels et des magasins souvenirs manifestent de l’évolution du quartier avec l’accroissement touristique. Cette photographie, prise à la tombée de la nuit, témoigne aussi des efforts de mise en valeur du quartier grâce aux infrastructures lumineuses. L’aménagement des quais enfin, depuis lesquels a été prise la photo, a été décisif dans le dynamisme du quartier. Lieu de rencontre et lien intergénérationnel, les quais de Saône sont prisés aussi bien par le touriste que par les habitants, qui s’y promènent le dimanche, mais aussi par les jeunes lyonnais qui confèrent aux quais un aspect presque sacré, surtout à la tombée de la nuit !

J’ai choisi cette photographie car elle illustre à la fois le dynamisme touristique produit par ces monuments historiques ; la volonté de promouvoir la ville de Lyon, avec les aménagements constants qui y sont apportés ; et la vie intime de l’habitant, qui doit se faire une place dans son quartier malgré l’afflux de touristes toujours plus importante chaque année.

Lara Breuilh HK AL Sainte Marie Lyon

Clio Prépas 2017

Licence Creative Commons
Les Clionautes sous licence Creative Commons Attribution
Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International

Site développé avec SPIP, un programme sous licence GNU/GPL.

Design et Squelettes : B. Modica & X. Birnie-Scott pour Clio Prépas.

Hébergement Clio Prépas par