La guerre, depuis les débuts de l’humanité fait partie de l’histoire des hommes. Elle a permis de constituer des empires, et dans de très nombreux cas délimité les frontières des États-nations. Elle a permis aussi à la face obscure de l’homme de s’exprimer, avec des actes de barbarie entre les combattants, mais aussi, de plus en plus, sur les populations civiles.

Si l’on reprend la question, la guerre peut-elle tout justifier, cela nous ramène à cette réflexion de Machiavel dans Le Prince : « la fin justifie-t-elle les moyens ? »

Il convient dans un premier temps de définir la guerre. Dans l’acception qui est la nôtre elle est une action qui est une confrontation armée entre des états ou des organisations.

Je limiterai mon sujet en prenant un point de vue occidental, celui qui a pu être défini à la fin du XVIIe siècle et qui a été enrichi par de multiples résolutions des Nations unies à partir de 1945.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.