Sélectionner une page

Histoire contemporaine

Les sociétés coloniales du côté des femmes

Plusieurs articles publiés en 2012 dans la revue L’histoire sont résumés ici. Ils permettent de donner une vue claire sur la situation féminine. Les différents articles s’inscrivent alors dans une démarche d’histoire des genres, une forme d’écriture de l’histoire qui a pris de l’ampleur depuis la fin des années 1980 et les années 1990, notamment grâce aux travaux de Michel Perrot

Lire …

L’histoire du travail au carrefour

Le dossier du n° 438 de la revue Historiens & Géographes, consacré à l’histoire du monde du travail, est dirigé par Michel Pigenet, professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, chercheur au Centre d’histoire sociale du XXe siècle, président de l’Association Française pour l’Histoire des Mondes du Travail.

Lire …

Dans l’atelier du monde. Les luttes de la classe ouvrière (1780-1914)

Introduction : Il y a environ deux siècles en Grande-Bretagne, le mode de production capitaliste a pris un grand essor. Cela a métamorphosé la société comme elle ne l’avait jamais été depuis l’introduction de l’agriculture. Entre 1780 et 1850, la généralisation des méthodes de production industrielle bouleverse le corps social britannique et crée des groupes sociaux nouveaux :  les ouvriers et bourgeoisie industrielle.

Le monde du travail change ainsi de visage. En 1850 plus de la moitié des travailleurs vivent dans les villes et le statut dominant est celui du prolétaire, c’est à dire un homme contraint à vendre contre un salaire sa force de travail. Le monde ouvrier ne cessa de grossir et en 1914 et le travailleur manuel salarié représentait 3/4 des actifs.

Lire …
Chargement