Le Moyen-Orient de la première guerre mondiale à nos jours.

De la question nationale à l’islam politique

Mesdames Messieurs, je vais vous demander, l’espace d’un instant, de vous mettre dans la situation du général De Gaulle lors de son voyage en Syrie, juste après la fin de la seconde guerre mondiale. Il a écrit ensuite dans ses mémoires de guerre: « je m’en allais vers l’Orient compliqué avec des idées simples. »
Nous essaierons, dans le cadre de cette soirée à laquelle vous m’avez convié, de dépasser le tourbillon de l’actualité telle qu’elle est transmise, de plus en plus par les réseaux sociaux et les chaînes d’information en continu, pour aller, sinon au fond des choses – cela nous prendrait plusieurs heures – mais au moins de nous inscrire dans une réflexion globale pour comprendre précisément les enjeux de la situation dans cette partie du monde, dans laquelle nous sommes, comme français, comme européens, directement impliqués.

  • Impliqués parce que des attentats, dont les causes sont en partie importées de cette région du monde, ont lieu au cœur de nos villes.
  • Impliqués parce que nos soldats sont présents sur le terrain, dans le cadre d’une opération militaire conduite contre les structures d’un proto État, actuellement sur le recul, que l’on appelle Daech.
  • Impliqués parce que cette région, depuis le début du XXe siècle, n’a jamais véritablement connu de stabilité, et que notre rang de grande puissance nous impose d’y être présents.
  • D’y être présents pour nos intérêts économiques. Plusieurs états sont à la fois nos fournisseurs, de pétrole évidemment, mais aussi nos clients. Certains de ces états, par l’intermédiaire de leurs fonds souverains, sont largement présents dans notre économie.
  • D’y être présents par notre histoire, car notre civilisation judéo-chrétienne est largement issue de cette région du monde, et que celle-ci est le berceau de notre civilisation. On pourrait évoquer les croisades, la constitution pendant près de deux siècles des états latins d’Orient, le rôle du second empire comme protecteur des chrétiens d’Orient, la présence française confiée par la société des nations sur les territoires de l’actuelle Syrie et de l’actuel Liban, après la première guerre mondiale. La liste serait encore longue.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Je vous propose donc de remettre en perspective l’histoire de cette région du monde, sans forcément rentrer dans le détail, mais dans un cadre relativement simple, simplement en utilisant une métaphore, celle du millefeuille.
Chacune des couches toutefois, dans le cadre de cette préparation pâtissière, avoir des échanges avec les autres.
J’évoquerai de façon successive le cadre géographique, le berceau des civilisations, la dimension nationale et le facteur religieux. Je vous parlerai bien entendu des enjeux énergétiques, qui seraient dans le millefeuille que nous évoquons, la crème pâtissière qui donne une sorte de liant à l’ensemble.

Introduction et mise en perspective – Cliquer sur le drapeau de Daech pour ouvrir le diaporama.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.