Géopolitique – Internet, l’association peut sembler paradoxale puisque l’image que l’on a du Web serait celle de la dématérialisation. Le contraire de la géopolitique qui associe pouvoirs, rapports de force et territoires.

Ce dossier destiné à servir de sujet d’entraînement pour l’exercice de la note de synthèse contient quelques informations et analyses dont les candidats au concours internes de l’armée de terre pourrons certainement en tirer profit.

EMIA – ODS – DMS

Si la vision stratégique du chef d’état-major de l’armée de terre aborde de la possibilité de conflits de haute intensité, avec le développement des états puissances, cela ne remet pas en cause pour autant les réflexions en cours sur les guerres asymétriques pas plus que sur les affrontements hybrides. Pour ces derniers, qui associent différents types d’acteurs, armée régulière, milices militarisées, combattants du cyberespace, et différents types d’armes, Internet constitue à la fois un enjeu et un champ de bataille.

On trouvera dans le dossier constitutif de la note de synthèse ci-dessous différent éléments qui associent la volonté de certains états d’asseoir leur souveraineté numérique, en remettant en cause l’hégémonie des États-Unis, mais également des situations concrètes dans lesquelles des rapports de force sur le théâtre numérique peuvent s’installer.

Note de synthèse : géopolitique de l’Internet

Afin d’améliorer votre réflexion sur la notion de guerre hybride, votre chef de bataillon vous confie la rédaction d’une note de présentation sur les enjeux géopolitiques d’Internet.

Consignes : les candidats ODS ne traiteront pas le document 2 (Note de synthèse à réaliser en 600 mots – trois heures)

(2) GEOPOLITIQUE D’INTERNET et du WEB. Souveraineté numérique, enjeu géopolitique, Internet sécessionniste. Par L. GAYARD

Les candidats EMIA et DMS aborderont l’intégralité du dossier. (DMS 900 mots – Quatre heures)

Internet, outil de développement de la civilisation

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.