Un sujet de ce type peut apparaître comme évident, mais comme pour ces questions sur lesquelles beaucoup de gens pensent d’avoir un avis, il peut se révéler particulièrement dangereux.

L’omniprésence des outils numériques et de la connexion en réseaux relève de la banalité, mais pose en réalité des problèmes philosophiques, éthiques sur lesquels on attend d’un futur officier une vision plutôt claire. Le risque serait de se focaliser sur le premier terme du sujet, Internet, et d’oublier que cela doit partir d’une réflexion sur le développement de la civilisation, ou plutôt des civilisations. Ce qui pose déjà question.

La construction d’une réflexion sur ce sujet doit obéir à des règles simples, qui sont connues à ce stade, qu’il convient de maîtriser. Il conviendra également de maîtriser le vocabulaire utilisé, car si le jury ne contestera pas les principes qui animent le candidat pour construire sa réflexion, il sera forcément beaucoup plus vigilant sur la précision des termes employés. Et dans le domaine de l’Internet, des technologies de l’information et de la communication, les mots ont toujours un sens précis.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.