par Sébastien COTE, vice-président de l’APPLS

http://www.netvibes.com/appls#ASSISES_DU_SUPERIEUR

Chaque année, avec le temps de la saisie des vœux APB par les lycéens, revient la récurrente critique contre les classes préparatoires. Cette année, avec la préparation du projet de loi sur l’ESR, les remises en cause sont plus subtiles. Elles s’articulent autour du thème classique de l’inégalité des chances pour l’accès à l’enseignement supérieur avec cependant une nouveauté : l’insuffisante exposition des étudiants de CPGE à la recherche ; la recherche, nouveau totem sans lequel il n’existerait point de bonnes études supérieures.

http://rachelgliese.wordpress.com/2013/02/22/l1-l2-et-cpge-ou-sont-les-vraies-urgences/