Mon général, il serait possible de commencer cet exposé en revenant sur cette citation connue du général De Gaulle : « l’école du commandement, c’est la culture générale ». Nous ne pouvons qu’être d’accord avec cette remarque, tant la question de la culture, dans les différents domaines, ce qui nous permet de la caractériser de générale, permet à celui qui est amené à exercer des fonctions de chef de disposer d’une hauteur de vue qui lui permet d’appréhender les différentes composantes de sa mission.

Mon général, j’aborderai dans un premier temps, et cela pourrait constituer mon point de départ, l’importance de la culture générale pour l’honnête homme du XXIe siècle. J’entends l’honnête homme, homme étant à rendre au sens général, dans le même sens que celui que l’on donnait à ces personnes éclairées du XVIIIe siècle au moment de la diffusion de la philosophie des lumières et de l’encyclopédie de Diderot et d’Alembert.

S’il convient d’aborder cette démarche de façon générale, en abordant les questions de connaissance mais aussi de capacité de réflexion dont nos contemporains ont besoin aujourd’hui, nous ne pouvons pas faire l’économie du traitement de cette question dans le cadre qui nous est spécifique, qui est celui du chef militaire, de l’officier, qu’ils soit subalterne ou supérieurs, et qui doit avoir dans l’exercice de son commandement les capacités d’adaptation, de hauteur de vue, de vision globale, que donne une solide culture générale.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.