La France, acteur stratégique ? Un questionnement – Le temps des choix

Bon an mal an, avec des crédits militaires en progression et sur les bases de la Revue stratégique de 2017, la défense française au cours des quatre dernières années, avec quelques inflexions notables s’agissant du cyber ou de l’espace, a continué à avancer sur son erre. Par construction, la programmation des crédits de la défense reporte d’ailleurs au-delà de 2021 et de 2025 le financement de certains grands équipements de nouvelle génération indispensables à la régénération de nos forces, mais faisant automatiquement monter l’addition : la modernisation de la dissuasion nucléaire (7 milliards par an en 2025, contre 4 aujourd’hui), le développement d’un système aérien de combat futur (Scaf) succédant au Rafale et celui du programme de char futur (MGCS), la poursuite du programme Barracuda, la fabrication des frégates de défense et d’intervention, l’acquisition ou la production indispensable de drones de combat, les études de définition du futur porte-avions…

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.