Toujours dans cette semaine confinée même si l’on a parfois tendance à oublier que tout le monde n’est pas au télétravail, et que si notre société continue à fonctionner, c’est bien parce que les services publics, les transporteurs, les personnels soignants, les agents d’entretien, et bien d’autres, ne se lèvent pas le matin en se demandant à quoi ils vont passer leur journée.

La réduction des activités, de la vie sociale dans une certaine mesure, au moins l’avantage d’amener un certain nombre de nos contemporains à redécouvrir quelques plaisirs simples, cela peut être une discussion en famille, un jeu de société, la lecture.

Pour d’autres, ceux qui sont concernés au premier chef par cette revue de presse, il s’agit d’utiliser un temps précieux pour préparer un concours, en attendant que le présentiel permette des échanges moins virtuels et plus spontanés.

Cette revue de presse nous conduira encore dans les différents points chauds du globe.

De l’Afghanistan où il semblerait que les talibans soient en mesure de lancer de nouvelles offensives, en passant par le Sahel ou un brigadier de la légion étrangère a perdu la vie. On se posera également la question de cette nouvelle guerre froide qui verra probablement l’Europe servir de zone tampon dans un affrontement entre la Chine et les États-Unis.

La Chine dont la capacité à présenter une vision assez particulière de la vérité est assez ancienne a voulu se servir de la pandémie pour légitimer son système politique. Peut-être que cela pourrait se retourner contre l’équipe dirigeante actuelle ?

Il conviendra aussi de revenir sur certains épisodes historiques, comme le génocide arménien que la Turquie, après avoir ouvert des pistes lorsqu’elle frappait aux portes de l’Europe était prête

Enfin il conviendra forcément d’aborder certaines questions de sécurité et de défense, comme la transmission sécurisée de l’État qui connaît une évolution actuellement, tout comme les répercussions dans de très nombreux domaines de la crise sanitaire mondiale qui est actuellement en cours.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.