La fin de la guerre froide, la volonté affirmée par les dirigeants soviétiques partir de 1985, Russes depuis 1991, d’aller vers un désarmement nucléaire massif a conduit à une sorte d’aggiornamento sur la doctrine nucléaire. Mais cet aggiornamento concerne davantage les anciennes puissances nucléaires que les dernières à avoir rejoint ce club.
Paradoxalement, d’autres pays, pour des raisons différentes, sont amenés à chercher à développer des arsenaux nucléaires, le plus souvent, avec comme projet, celui de sanctuariser leur territoire.
Comment envisager l’avenir du nucléaire ? Dans le monde, en Europe dans le cadre de l’OTAN, en France enfin, avec une force de dissuasion dont les principes mêmes ont été réaffirmés en 2010 ?

La dissuasion est une construction politique

L’imaginaire collectif l’arme nucléaire et « hors normes » à la fois par l’instantanéité de la destruction qu’elles impliquent et par les conséquences dans le long terme, la radioactivité, qu’elle induit.

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.