Migrations en Europe – EMIA – Note de synthèse 

Ce sujet spécifique aux candidats de l’école militaire interarmes permettant de se préparer à l’épreuve de note de synthèse permet également au personnel de la filière lettres d’aborder l’une des trois questions de géopolitique qui traite des migrations.
Les deux autres sont consacrées au pétrole et à l’eau.

Il n’y a pas de volume maximum pour la note de synthèse pour ce concours, contrairement à ce qui est attendu pour les ODS, le DMS, et l’école de guerre.
En fonction de la taille du dossier, il est possible toutefois de considérer qu’une copie de cinq pages, voire six pages, d’une écriture moyenne serait le maximum. Au-delà, cela n’est plus vraiment une note de synthèse.

Je rappelle que les seules informations proposées dans la restitution finale ne peuvent être extraites que du dossier fourni. Il est par contre possible d’évoquer très brièvement en accroche et en ouverture des événements ou des faits d’actualité en liaison directe avec le thème du dossier.

Enfin, pour répondre à une question très souvent posée, il est tout à fait possible et pertinent de faire apparaître dans la restitution finale le plan avec ses parties et ses sous parties.

EMIA – Les migrations en Europe – Vous êtes le lieutenant JESUBIS affecté à la cellule veille informationnelle du MINARM. On vous demande de rédiger une note sur les migrations en Europe en prenant en compte les différentes perceptions du phénomène. Vous insisterez sur la question du droit d’asile.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.