On trouvera ici, en dessous de cet article, un exemple d’analyse critique de ce type de source. Cela permet à la fois de revenir sur un certain nombre de données de base concernant l’OTAN, mais également d’assister, ce que cet article ne fait pas directement, sur la construction politique de l’alliance.

L’OTAN – Il y a des sanctions qui se perdent …

En 1949, la signature du Traité de Washington a établi la création de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN). Le but de cette alliance, créée à l’issue d’une Guerre Mondiale ayant dévasté la majeure partie de l’Europe, de l’Afrique du Nord et de l’Asie, était d’allier une communauté de nations face à la menace croissante représentée par la Russie et ses alliés. L’invocation de l’Article 5 du Traité aurait déclenché la défense collective des Etats-membres contre une agression menée contre l’un d’eux.

Les partisans inconditionnels de l’OTAN proclament une efficacité telle, que l’Organisation n’a jamais été mise en péril depuis près de 70 ans. Peut-être la question est-elle que l’OTAN n’a jamais dû affronter une menace d’une ampleur suffisante pour menacer son équilibre, depuis sa création en 1949.

C’est pourquoi nous aborderons à la fois des adversaires potentiels de l’OTAN et des dissenssions internes de l’organisation, qui constituent des menaces tangibles pour son futur. Pour y faire face, il apparaît que les objectifs de dépenses de défense, décidés en 2014, ne sont pas les critères les plus pertinents pour juger a priori de l’efficacité de l’OTAN. Il est donc nécessaire de les réévaluer. Ceci passera par une refonte du fonctionnement de l’Organisation et nécessiterait notamment la mise en place d’un dispositif de sanctions progressives et réelles, pouvant aller jusqu’à l’expulsion d’un Etat de l’Alliance.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l’enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l’espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.