Indications chronologiques

1815 : 9 juin : Acte final du congrès de Vienne
1817 – 1823: Troubles dans les États allemands, au Piémont, en Espagne.
1823 : Intervention française en Espagne
1829 : Traité d’Andrinople
1830 : Indépendance de la Belgique
1842 : 9 mars, première à la Scala de Milan de Nabucco.
1848 : Statut fondamental à Turin
Défaite de Novare, le 23 mars 1849

COMMENTAIRE

Analyse du sujet

Ce sujet est un classique dans l’histoire des relations internationales du XIXe siècle en Europe. Les limites chronologiques qui sont fournies permettent d’en situer la thématique principale autour d’événements forts, comme l’indépendance de la Grèce en 1830, la création de la Belgique, mais surtout l’épisode de 1848 que l’on a appelé le printemps des peuples. De façon plus générale il permet aux candidats de montrer qu’ils ont intégré ce qui relève des principes de nationalités qui ont joué un rôle fondateur dans la formation des états européens mais également au-delà. Le principe des nationalités a précisément pour théorie que l’État doit coïncider avec la nation et le mouvement des nationalités au XIXe siècle a eu pour objet de réaliser cette fusion pour former des états nationaux.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.