Galilée ou l’invention de la science moderne

Galileo Galilei : ce savant, mathématicien, physicien, astronome, incarne pour beaucoup la naissance de l’esprit scientifique moderne au début du XVIIe siècle. Depuis la biographie de son élève Vincenzo Viviani, jusqu’aux travaux des principaux fondateurs contemporains de l’histoire des sciences on ne citera ici qu’Alexandre Koyré pour le domaine français

Avec Galilée, ce n’est pas uniquement l’origine de la science moderne qui est en jeu mais aussi l’histoire de ses pratiques, de ses acteurs, des lieux où elle s’élabore et des questions nouvelles qu’elle pose à la théologie, catholique ou protestante, suscitant, à partir du XVIIe siècle, tensions et oppositions, parfois violentes, avec l’Église. Pour le comprendre, l’historien peut s’appuyer sur les traces abondantes laissées par le savant, dont une œuvre et une riche correspondance tant professionnelle que personnelle. C’est ainsi que peuvent être reconstitués les cinq actes de la vie de ce chercheur exceptionnel auquel ses découvertes valurent la condamnation de l’Église.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.