Sélectionner une page

Préparation au concours du CAPES et Agrégation

Capes et Agrégation en Histoire et Géographie

Le CAPES et l'agrégation en histoire et en géographie se déclinent en différentes catégories. Externes et internes, pour les agrégations comme pour le CAPES.

Les question au programme se recoupent souvent, l'agrégation d'histoire comporte par exemple quatre questions d'histoire et de de géographie, c'est le contraire pour l'agrégation de géographie. Pour le CAPES d'histoire-géographie, il y a deux questions dans chacune des matières, soit un total de quatre.

Les concours internes sont accessibles après une certaine durée d'ancienneté dans l'exercice du métier. Les concours externes de l'agrégation d'histoire, de l'agrégation de géographie, du CAPES d'histoire géographie, sont accessibles aux étudiants au niveau du Master.

Les ressources disponibles sur Clio Prépas sont réalisées par les candidats sur la base d'un cahier des charges précis, avec une relecture validation assurée par les référents, professeurs en activité, lauréats des concours, membres des jurys et préparateurs de ces mêmes concours. Au-delà des manuels de base sur chacune des questions, la rédaction de Clio Prépas s'attache à fournir une variété de supports, non disponibles en accès ouverts, pour apporter une plus-value aux préparants.

Adhérer

Préparation aux concours du CAPES et Agrégation Histoire Géographie

Concours d'entrée aux CAPES et Agrégation

Les sociétés coloniales du côté des femmes

Plusieurs articles publiés en 2012 dans la revue L’histoire sont résumés ici. Ils permettent de donner une vue claire sur la situation féminine. Les différents articles s’inscrivent alors dans une démarche d’histoire des genres, une forme d’écriture de l’histoire qui a pris de l’ampleur depuis la fin des années 1980 et les années 1990, notamment grâce aux travaux de Michel Perrot

Lire …

Raconter la révolte : l’exemple des Nu-Pieds de Normandie (1639-1643)

L’article de Brice Evain analyse le contenu idéologique et les procédés rhétoriques présents dans les textes écrits autour de la révolte des Nu-Pieds en 1639 : par les agitateurs eux-mêmes ; par l’historiographie royale et la presse officielle ; par les historiens une fois le calme revenu, mais dans de nouveaux contextes de révoltes comme la Fronde ou la révolte des Camisards. C’est alors le souvenir de l’événement qui est interrogé, ainsi que les formes de son traitement.

Lire …

A propos de l’Etat et de l’Etat militaro-fiscal en Angleterre

La question de la transformation de l’Etat est au cœur de la question d’histoire moderne au concours de l’agrégation, en particulier au moment de la Glorieuse Révolution de 1688, de l’arrivée des Hanovre au pouvoir (1689) et des rivalités franco-anglaises au cours du XVIIIe siècle. Elle relève d’une historiographie très riche visant à créer une « new fiscal history ». Ces travaux ont en commun de remettre en question une historiographie whig classique depuis le XVIIIe siècle.

Lire …

Les Européens et les Amériques (début du XVIe siècle – fin du XIXe siècle)

Cette fiche de lecture propose un éclairage chronologique sur deux phases importantes de l’histoire et de la place des Européens en Amérique: l’installation des Britanniques, puis des Français, sur le sol américain (la création des colonies) au cours du XVIIe siècle; les mouvements de révolte de ces colonies contre leur métropole, jusqu’aux indépendances à la fin du XVIIIe siècle et au siècle suivant.

Lire …

Greek Perspectives on the Achaemenid Empire: Persia through the Looking Glass, Janett Morgan

Introduction: Perspectives, Looking Glasses and the Achaemenid Empire

Janett Morgan justifie ainsi l’angle de sa recherche : en 1889-1890, George Nathaniel Curzon voyage en Iran. Il visite les ruines de Persépolis. Sa première réaction lui est inspirée par les célèbres narrations construites par les auteurs grecs antiques à propos de l’empire Perse. Les souverains Achéménides étaient alors présentés comme des princes despotiques, qui ont fait des Grecs les esclaves qui les ont ensuite terrassés. Les Achéménides seraient caractérisés par la richesse et la démesure, la luxure et la décadence, ainsi que la cruauté. A première vue, les ruines brisées de Persépolis auraient illustré aux yeux de George Nathaniel Curzon ce qu’il avait donc lu dans les ouvrages classiques. Pourtant, une autre réflexion de Curzon montre une alternative à cette image négative transmise par les sources grecques. En relisant Xénophon, Curzon redécouvre que les Grecs ont imité les vêtements et le mode de vie des Achéménides, mais aussi qu’ils ont copié les formes et les styles architecturaux des Perses pour reconstruire Athènes après les guerres médiques. Ainsi, la frise du Parthénon fait écho aux frises des temples achéménides, et l’Odéon adopte la forme de bâtiments perses. L’argent des Perses a également servi à reconstruire les Longs Murs d’Athènes, tandis que le Grand Roi a été le gardien de la paix d’Antalcidas entre les cités-Etat grecques au IVe siècle avant J.C. !

Lire …
Chargement