Joelle Rostkowski, « La longue marche des droits », Les Collections de l’Histoire n°54, janvier 2012.

A la fin du XIXe siècle, les Indiens sont confinés dans des réserves (enclaves provisoires appelées à disparaître). A partir de 1917, le déclin démographique s’accélère. Le recensement de 1960 s’appuie sur l’auto-identification. Au XXe siècle : longue marche pour la revendication des droits et l’affirmation de l’identité indienne. Les réserves demeurent car il existe un lien entre identité et territoires indiens. Dans les années 1950, ils s’opposent à la législation qui avait pour objectif de les faire disparaître par assimilation.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.