Voici un exemple de ce que nous pouvons apporter à partir d’une question qui a été posée par une des candidates au concours.

Avec une échéance particulièrement proche, il faut aller à l’essentiel, et c’est tout l’objet de cette réponse qui s’inscrit dans une démarche qui se veut globale.
Elle est le résultat d’une réflexion qui a commencé dans le cadre de la formation que j’ai pu dispenser, entre 1984 et 1993, à l’école supérieure de journalisme de Lille, et que j’ai bien entendu poursuivie par la suite, notamment à l’institut d’études politiques de Lille, en assurant le cours d’histoire des relations internationales pour la prépa ENA entre 2002 et 2007.

Les questions posées ?
J’ai plusieurs questions
L’intérêt du sujet c’est : Les sociétés du moyen orient pour elles mêmes et par elles mêmes; Cela suppose de travailler sur une histoire inclusive de la région.

Voici déjà sur Clio texte deux références indispensables qui permettent de comprendre pourquoi cette date a été choisie comme point de départ de la question du concours.

https://clio-texte.clionautes.org/hatt-i-humayun-18-fevier1856.html

https://clio-texte.clionautes.org/6289.html

Je répondrai tout d’abord sur la question des sociétés du Moyen-Orient en mettant quelques réserves sur l’étude de ces dernières « pour elles-mêmes »

Si on prend le cas de l’Égypte par exemple, mais également du reste de l’empire ottoman, y compris dans sa partie européenne, au début de la période, il est évident que les mouvements qui touchent l’Europe, et particulièrement l’impact des idées de la révolution française, ont pu interagir.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.