Asie du Sud-Est – Les ressources des Clionautes

Les Clionautes, avec l’équipe éditoriale de Clio prépas, et avec le concours déterminant de Michel Bruneau proposent à leurs adhérents de les accompagner pour la dernière ligne droite de l’épreuve de géographie des concours, sur la question de l’Asie du Sud-Est.
On trouvera donc dans cet ensemble documentaire le texte de la visioconférence du 13 janvier qui a réuni plus de 60 participants, les supports documentaires utilisés, et une prise de note sur une conférence de Nathalie Fau, une autre spécialiste de l’Asie du Sud-Est.

Asie du Sud-EstLes 11 Etats actuels de l’Asie du Sud-Est cherchent à se conformer au modèle de l’Etat-nation issu de l’Europe occidentale depuis leurs indépendances acquises après la Seconde Guerre mondiale. Si le découpage actuel de leurs frontières est issu de la période coloniale de la première moitié du XXe siècle, les Etats de la Péninsule indochinoise et l’Indonésie sont hérités des Etats-mandalas de la période précoloniale, se distinguant nettement des autres Etats de l’Archipel où ont longtemps dominés des cités-Etats et sultanats le long de routes maritimes, et où les frontières issues de la colonisation sont à l’origine des Philippines, de la Malaysia ou de Timor oriental. Les contestations territoriales de minorités ethniques et les logiques de fragmentation n’ont pas réussi à ébranler sérieusement ces Etats-nations dont la résilience est renforcée par leurs régimes autoritaires et centralisés, et par l’ASEAN qui entend préserver leur souveraineté.

 

 

Mots-clés : Etat-nation – frontières – minorités ethniques – cité-Etat – résilience.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.