Chrétiens, Juifs et Musulmans : Pouvoirs et minorités dans l’espace méditerranéen XIème XVème s., ATLANDE CLEFS CONCOURS, 2018.

COMPTE RENDU DU CHAPITRE Géopolitique

–> Un monde, des fractures

A partir du 7 ème s. et des 1 ères conquêtes de l’Islam, la mare nostrum des Romains s’est divisée sous le poids des fractures entre latinophones, hellénophones et arabophones. Il existe des fractures géopolitiques cartographiables et d’autres moins visibles qui divisent les sociétés au sein d’un même espace, d’une même domination : chrétiens en terre d’Islam, musulmans en terre chrétienne.
La Méditerranée rapproche et divise à la fois : les temps de navigation se comptent en jours.
Un élément d’unité sur toute la période est la présence des 3 capitales religieuses : Jérusalem, Rome et Constantinople. Jérusalem devient la 3ème ville sainte de l’Islam, Rome et Constantinople constituent des horizons d’attente pour Dar al Islam, tandis qu’elles représentent les villes patriarcales des chrétiens latins et grecs.
Tous les habitants de ce monde partagent quelle que soit leur religion le rapport au monothéisme, qui les sépare et les unit tout autant.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.