Thème 3 – Les espaces de la France rurale à travers leurs facteurs structurants

Chapitre 1 – L’agriculture, l’agroalimentaire et leur territoire en France

L’agriculture n’occupe plus qu’une minorité des actifs nationaux (2,5%) et l’INSEE ne dégage plus que 5 zones sur 304 avec une surreprésentation des métiers agricoles (Mauriac, Saint-Flour, Epernay, Pauillac, Morvan).

1. L’agriculture, une relation évolutive au territoire

C’est une activité consommatrice d’espace avec 28 millions d’hectares de surfaces agricoles utilisées (SAU). Cela représente la moitié de la surface du pays et renvoie à des systèmes de production fondés sur l’utilisation de la terre.

60’s – la révolution agricole a permis de s’extraire de ce lien au sol. Ce dernier s’inscrit dans une organisation en filière dont l’amont (approvisionnement en nourriture) est extérieur à l’exploitation. De plus en plus, la nourriture est hors sol, des tomates cultivées hors substrat, aux élevages porcins hors sol.

L’agriculture garde toutefois un lien avec la terre, car les céréales exigent des terres riches, les betteraves des terres non caillouteuses. Ces liens avec les territoires sont primordiaux pour les produits « du terroir », comme les AOP (Appellation d’Origine Protégée) et les IGP (Indication Géographiquement Protégé).

2. Des rapports complexes au territoire selon l’échelle d’observation

  • les territoires de l’exploitation agricole (EA) : un parcellaire agricole complexe

De l’assolement triennal au remembrement, les exploitations sont passées d’une superficie de 29 Ha en 1988, à une superficie de 63 Ha en 2016. Il y a donc une réorganisation foncière des EA, par rachat ou reprise en fermage. L’achat de terres éloignées permet de faire face aux intempéries et est favorisée par l’amélioration des transports.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.