Je vous propose mes notes utilisées lors de mon passage en oral d’histoire lycée, lors des épreuves orales de l’agrégation interne (session 2017).

Quelques éléments de contexte : lors du tirage du sujet, j’ai eu un moment d’intense découragement, car je ne voyais vraiment pas quoi raconter sur ce sujet pendant 40 minutes (j’espérais un sujet de contemporaine)… En bibliothèque, j’ai pris le temps de regarder les manuels, et j’ai trouvé la double page du manuel dirigé par Jérôme Gondreux très intéressante. Elle m’a permis de tirer un fil, de choisir une logique qui allait aboutir au plan. J’ai ensuite beaucoup travaillé avec les ouvrages de J. Brasseul et de J-P. Rioux.

J’ai mis au propre ce qui était illisible, en insérant les éléments projetés au jury. Il manque la proposition didactique, qui reposait sur une exploitation des documents utilisés lors de l’exposé (un travail en groupe qui conduisait à la rédaction d’une composition).

Encore une fois, la réception d’un exposé par un jury est aussi une affaire de circonstances (un autre jury aurait peut-être noté différemment), mais je retiens de cette expérience qu’il ne faut jamais se décourager : on peut réussir un oral sur un sujet que l’on a pas travaillé ou anticipé…

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.