Le 9 novembre 1953, Abdelaziz ben Abderrahman al-Saoud, plus connu sous le nom d’Ibn Saoud, le fondateur de la dynastie saoudienne, décède, laissant le trône à son deuxième fils Saoud al-Saoud. La loi successorale est changée : c’est son troisième fils, Fayçal, qui devient prince héritier ainsi que Premier ministre. Cependant, les deux frères sont loin d’avoir une vision commune pour l’avenir du pays.Débute alors une décennie de rivalité jusqu’à ce que Fayçal dépose son frère en 1964. Cette rivalité nuit au développement du pays qui ne profite pas de ses immenses revenus pétroliers.

Le règne de Saoud (1953-1964) : une décennie de rivalités

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.