Des formes d’oppositions culturelles ont déjà existé dans les sociétés occidentales : « la bohème » au XIXème siècle (groupes de jeunes artistes, écrivains, qui menaient à la fois un mode de vie différent de celui de la majorité de la population et qui avaient des pratiques culturelles et artistiques « autres » que celles incarnées par la norme culturelle) => ex : 1840-50, COURBET (mouvement réaliste marginal en peinture)

La marge culturelle au XVIIIe a toujours été numériquement importante. Ce qui est nouveau, notamment dans 1968’s = revendication de marginalité culturelle devient une revendication partagée par de larges factions de la jeunesse (phénomène social relativement large).

Contre-culture (CC) : Ensemble de pratiques alternatives et contestataires (renvoi à des modes de vie, des pratiques culturelles.) centrées d’une part sur la critique de la société d’abondance et la société technocratique et d’autre part, sur l’affirmation existentielle de l’autonomie singulière de la personne (individualisme prononcé qui recherche l’authenticité personnel). CC se diffuse d’abord aux EUA avant de toucher l’Europe.

CC = engagement politique et culturel. L’historiographie (notamment américaine) permet aujourd’hui de dire que la CC a aussi pris un virage politique (et pas uniquement culturel

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.