Accroche : Bechet Sidney en France (milieu des années 1950), joueur de jazz = 1955 à l’Olympia (beaucoup de sièges ont été brisés par l’enthousiasme) = pour parler de l’influence de l’Amérique sur l’Europe. => « bechet mania » ou « Beatles mania » (partout en Europe)

1ère Américanisation (entre-deux guerres) : influence sur les domaines économique (taylorisme, fordisme), culturel (Hollywood, BD/comics : « Journal de Mickey »)

Définition du sujet : 2ème Américanisation (selon P. ORY) est plus massive sur le plan culturel : culture de masse + produits de la haute culture => écrivains, peintres américains deviennent après 1945 des références de la littérature et de la peinture mondiale par exemple – supplantant même parfois la culture picturale française.

Après 1945, l’Américanisation se traduit par une présence physique et symbolique (les œuvres) très grande des EUA hors de leurs frontières nationales. Cette présence est multiforme puisqu’elle concerne des produits de la haute culture mais aussi de la culture de masse. Elle concerne aussi des formes d’organisation (organisation du travail dans les entreprises, management inventé par les Américains, organisation de la recherche scientifique : « big science », etc.)

Cette ampleur de la présence physique et symbolique de l’Amérique hors de ses frontières devient un fait de civilisation avec des phénomènes d’acculturation puissants : la culture américaine modifie largement les cultures étrangères qu’elle pénètre et investie.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.