Introduction

Les historiens s’interrogent à nouveau sur les cheminements complexes qui conduisent à des formes de soumission et de révoltes ouvertes.

Qu’est ce qui transforme une révolte locale et ponctuelle en mouvement contagieux de protestation ?

Il faut allier dans cette thématique entre le long terme et le court terme.

Il existe déjà une riche bibliographie sur ce qui change et fait changer des révoltes. Beaucoup de travaux  avaient pour objectif une interprétation globale. Le XVIIIe siècle était un peu en marge de ces débats car considéré comme un siècle calme.

La société américaine a cherché également à comprendre l’idéologie de 1776. Notion anglaise de E.P Thompson « making » : indique que l’objet de cette étude est un processus actif mis en œuvre par des agents tout autant que par des conditions. Aspect dynamique que l’on retrouve dans la lettre de cadrage du jury.

Le siècle des Lumières est un temps de remises en cause, de « rebellions » diverses sous des formes convergentes ou non à travers l’Europe et dans les colonies.

Hétérogénéité des résistances, brigandage et révoltes en France (Jean Nicolas en 2002), une approche comparatiste est à l’honneur dans son ouvrage avec le continent américain. Parmi les similitudes : oppositions au développement de la fiscalité indirecte des princes et à l’inégalité du poids de la fiscalité directe, résistances aux formes du prélèvement seigneurial et aux privilèges du sang, de l’Eglise établie ou d’une nation.

Dans cet ouvrage consacré à la période du XVIIIe, peu d’éléments sur la révolution américaine, nombreux sur la RF mais c’est hors de notre programme donc non fichés. Des exemples en nombre sur des pays européens qui ne sont pas concernés par le cadre géographique de la question du CAPES donc non fichés.

Partie 1 : Tableau des Sociétés européennes.

Chapitre 1 : La puissance du nombre des hommes

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.