Un exemple de devoir sur le sujet

« les enjeux géopolitiques de la maîtrise des mers et des océans »

… Partie réservée aux adhérents …

Exemple de dissertation de géographie pour le concours agrégation interne

Tout travail peut-être critiqué et amélioré. Une dissertation écrite lors d’un concours l’est toujours dans l’urgence. De plus, elle est toujours évaluée en comparaison du travail fourni par les pairs le jour J.

Néanmoins, ce travail peut fournir un exemple de ce qui peut être attendu lors des épreuves écrites de l’agrégation interne d’histoire géographie.

Pour aller plus loin, je propose de reprendre de quelle manière peut être fiché un exemple, et comment ce dernier peut être inséré dans la composition le jour J.

Je lis Le monde de manière régulière, mais cet article m’a été envoyé par une collègue historienne qui trouve l’exemple intéressant, mais n’arrive pas à le transformer en schéma. Nous n’insisterons jamais assez sur l’intérêt de faire équipe, même pour des collaborations ponctuelles. La collègue en question a elle aussi réussi le concours cette année. D’un article, on fabrique une fiche-exemple originale, qui peut être exploitée sur plusieurs sujets.

Même chose pour l’exemple sur la coquille Saint-Jacques, qui part d’un reportage vu au cours d’un journal télévisé, complété par une recherche ciblée sur internet (Le monde, le Point). Il faut avoir l’esprit en éveil, même quand on se détend…

Je rajoute les croquis qui étaient dans mon carnet, et qui ont été réalisés « en catastrophe » le jour J (7 heures, cela passe très vite !)

Bonne lecture, et n’oubliez pas de faire des croquis et schémas, c’est un très bon exercice !!!

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.