Les espaces du tourisme et des loisirs, Amphi Géographie, sous la direction d’Alexandra Monot, Bréal, 2017,288 pages, ISBN : 978-2-7495-3692-7

PARTIE I- Comprendre

La part prise par le tourisme et les loisirs dans le monde s’explique par l’augmentation du temps libre.

Chapitre 1- Pourquoi « les espaces du tourisme et des loisirs » aux concours

1) Qu’est-ce que le tourisme et les loisirs ?

Le tourisme est un phénomène d’ampleur mondial favorisé par le développement du temps libre.
Il se définit statistiquement comme « un phénomène social, culturel et économique qui implique le déplacement de personnes vers des pays ou des endroits situés en dehors de leur environnement habituel à des fins personnelles ou professionnelles ou pour affaires » (Organisation Mondiale du Tourisme, 2008). Les analyses statistiques s’appuient sur la fréquentation, le motif, la durée, les activités et permettent ainsi de dégager trois types de tourisme : le tourisme intérieur (national), récepteur et émetteur.
Géographiquement, c’est un système complexe en tant qu’il met en jeu des acteurs, des flux, des territoires, une temporalité, des expériences personnelles et l’analyse doit porter aussi bien sur les transformations des espaces que sur les pratiques et expériences touristiques.
En tant qu’objet d’étude en 1950, le tourisme se définit par la géographie sociale et urbaine. En 1980, il devient un champ géographique, autonome.
En 2013, P. Duhamel allie les dimensions de ce système pour définir le tourisme comme un « voyage à but récréatif qui mobilise un système d’acteurs, de pratiques et de lieux. Il implique un déplacement temporaire hors de la sphère du quotidien et hors du temps de travail. Il introduit une rupture dans la vie et permet d’autres modes d’habiter ».
Les géographes l’appréhendent également comme une « forme spécifique de mobilité qui engendre l’émergence et le maintien d’espaces touristiques, d’un secteur marchand et de rapports aux populations visitées » (R. Knafou et M. Stock, 2013). Quatre types de lieux touristiques sont ainsi définis : le site touristique, le comptoir, la station et la ville.
Statistiquement, comme géographiquement, les loisirs ne sont pas réellement définis. On retiendra toutefois qu’ils ont une fonction d’agrément et sont exercés pendant le temps libéré sur une durée limitée et dans l’environnement du quotidien.

2) L’importance croissante du tourisme et des loisirs dans le monde

Dans la partie réservée, le sommaire et la fiche sur les deux premières parties… en 16 pages PDF

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.