NB : ionien (langue parlée dans l’Attique et en Asie Mineure), dorien (langue parlée dans le Péloponèse).

  • Période archaïque : les Crétois minoens (2000-1450), les Mycéniens de Mycènes au nord du Péloponèse (1550- 1200), période des âges obscures avec apparition du fer (1200-800). Considéré comme l’âge héroïque, et aussi période au VIIIe-VIe de l’établissement de tyrannies dans les cités (généralement un membre de l’élite aristocratique qui intervient en tant que législateur ou arbitre)– Homère au IXe (l’Iliade et l’Odysée : de la guerre de Troie des Achéens au voyage de retour d’Ulysse à Ithaque) – Guerre de Troie vers 1250 ? – Hésiode au VIIIe, poète de Béotie (Théogonie (ordre cosmique jusqu’à l’installation de Zeus) et les Travaux et les Jours) – Premiers savants au VIe siècle en Asie Mineure (les physiologues, dont les Milésiens (Thalès, Anaximandres), les pytagoriciens (Héraclite, Xénophane de Colophon et Pytagore de Samos).

  • Période classique : après 800 jusqu’à la bataille de Chéronée en 338, défaite des cités devant Philippe II, roi de Macédoine et père du Conquérant Alexandre. Importance de la cité et de son autonomie. C’est une communauté politique (polis) réunis autour d’une ville (astu) établit sur un territoire (chôra).

  1. Les cadres de l’archaïsme (15-18)

Les dieux et le divin – Sactuaires et Temples – Sacrifices

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.