INTRODUCTION

DEFINIR LE SUJET :

  • Pas une histoire religieuse, ni des religions
  • Pas uniquement sujet d’histoire politique « pouvoirs et sociétés » = axe essentiel
  • Chrétiens, Juifs, Musulmans = sujet d’histoire sociale
  • XI°-XV°s :

–     Expansion chrétienté latine / l’Islam

–     Expansion de l’Islam/monde grec

–     Durcissement des positions face aux minorités religieuses

=> homogénéisation religieuse et disparition de pluralité confessionnelle

=> mais décalage constant entre souplesse sociale et politique entre normes et pratiques

  • Les religions évoluent dans le temps : dogmes, pratiques, configurations politiques t sociales

= ce sont des faits sociaux ayant leur propre histoire

= Etude du rapport entre les religions

  • Les religions ne sont pas unies : Diversité religieuse fondamentale

. Christianisme divisé Latin/Orthodoxe

. Musulmans Sunnisme/Shiisme divisé en courants hétérodoxes

. Opposition Judaïsme rabbinique / Judaïsme tend à disparaître au XII°s (Croisades) mais le judaïsme

médiéval est divers localement.

  • Ne pas avoir de vision manichéenne (Croisade : Chrétiens/Musulmans, « choc des civilisations »)

Les courants religieux sont distincts, se pensent et se définissent les uns par rapport aux autres, tout

en gardant leur identité propre

LES ENJEUX DU SUJET :

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.