NOUVEAU=> P. Baud, S. Bourgeat et C. Bras Le tourisme et les loisirs – approche conceptuelle 

« Les aires urbaines, une nouvelle géographie d’une France mondialisée. »
« Les espaces productifs et leurs évolutions. »
« Les espaces de faible densité (espaces ruraux, montagnes, secteurs touristiques peu urbanisés) et leurs atouts. »
« Les mutations des espaces productifs, à dominante industrielle, agricole, touristique ou d’affaires peuvent être abordées en lien avec l’urbanisation et la mondialisation qui en redessinent la géographie.»
Fiche de lecture «Le tourisme et les loisirs – approche conceptuelle»
D’après le Dictionnaire de géographie de P. Baud, S. Bourgeat et C. Bras, Hatier, 2018.

Proposition d’une synthèse qui pourrait illustrer la première partie d’une épreuve orale en géographie sur le thème du tourisme et à étayer avec d’autres lectures suggérées sur le site.

Références bibliographiques complémentaires :
La Géographie : pourquoi ? Comment ?, S. Beucher et M. Reghezza, Hatier, 2018


Le tourisme de nature

Vincent Moriniaux (dir.),
LA DIVERSITÉ DE LA NATURE ANTHROPISÉE
La nature, objet géographique. Paris, Atlande, col. Clefs concours, Géographie thématique, 224 p. 2017, Atlande Éditions Atlande, 25€

 

Le tourisme de nature
Pour une définition du tourisme de nature et de l’écotourisme
Quelles différences entre tourisme de nature et écotourisme ?
Le TOURISME se définit comme un système d’acteurs, de pratiques et d’espaces qui participent à la recréation des individus par le déplacement et l’habiter temporaire hors des lieux du quotidien (KNAFOU, STOCK in Lévy et Lussault, 2013). C’est un phénomène social, culturel et économique. Cette activité est fondée sur un déplacement dans l’espace pour une durée d’au moins 1 nuitée et de moins d’un an.

Le TOURISME DE NATURE : un ensemble de pratiques récréatives à la recherche de ce qui est sauvage et se déroule dans des espaces perçus comme vierges par les sociétés humaines. Cette activité touristique est fondée sur la découverte d’espaces dits « naturels ». Ce tourisme vise à créer une relation privilégiée entre les touristes et l’environnement.

Le TOURISME « VERT » englobe une forme de tourisme plus large que le tourisme de nature et concerne l’ensemble des espaces ruraux, qui ne sont pas naturels, car façonnés par les sociétés qui y développent des activités agricoles.


Duhamel Philippe & Violier Philippe Tourisme et littoral : un enjeu du Monde (Chapitres 1 à 3)

Définition du littoral : c’est l’interface entre l’avant-pays maritime et l’arrière-pays terrestre.
Quoi qu’il en soit, c’est un espace d’étendue limitée, donc un « bien rare » et de plus en plus convoité, dont la législation cherche à encadrer l’occupation, à organiser la protection. 

Les juristes se sont donc efforcés de cerner les spécificités du littoral. Le rapport Piquard (1973) le définit comme une zone de contacts entre la terre et la mer et en propose une approche « géométrique » : « le contact entre la terre et la mer s’opère selon une ligne à peine mouvante, au rythme des marées ; de part et d’autre de cette ligne, les modes d’utilisation de l’espace sont totalement différents. Il en résulte que chaque fonction ou activité, aussi bien terrestre que maritime, ne dispose sur le littoral que d’une fraction de l’espace dont elle pourrait disposer par ailleurs. »

La Loi littoral du 3 janvier 1986 définit le littoral (article premier) comme une « entité géographique » sans préciser beaucoup plus la notion. De fait, la loi fixe son champ d’application territorial par référence à la notion de « commune littorale ». Elle ne donne aucune définition juridique du mot « littoral » en tant que substantif.


Edith Fagnoni Les espaces du tourisme et des loisirs Armand Colin

INTRODUCTION

Chapitre 1- L’intérêt d’une question sur le Tourisme et les Loisirs (Edith Fagnoni)

La géographie de la récréation permet d’interroger le concept de spatialité, de territorialisation et déterritorialisation (voire de reterritorialisation) de l’objet tourisme.

La question au programme invite également à réfléchir aux liens entre tourisme et loisirs. Elle met en exergue une certaine transversalité entre les territoires, les espaces, les habitants, les acteurs…

Le tourisme est devenu progressivement un objet géographique. Il montre les évolutions de la discipline.

Il se définit comme un système complexe qui solidarise acteurs-lieux-pratiques.

Il n’est pas que quantitatif, et le géographe doit s’intéresser aux touristes eux-mêmes, à leurs pratiques et les lieux de leur mise en œuvre.

 


Les espaces du tourisme et des loisirs
Yves Boquet
les espaces ruraux du tourisme et des loisirs

Les espaces du tourisme et des loisirs

Chapitre 8 : Les espaces ruraux du tourisme et des loisirs

L’espace rural pèse d’un poids non négligeable dans l’activité touristique des pays développés où les campagnes à fonction récréative, au-delà du résidentiel, représentent un espace fréquenté par des citadins en quête de loisirs et de ressourcement. Pour ces excursionnistes de fin de semaine, la campagne s’identifie à un objet de représentation et de consommation qu’il faut préserver et patrimonialiser, donc soustraire à l’agriculture moderne afin de les vouer à d’autres usages. Ces espaces de plaisance recoupent une bonne partie des campagnes du nord-est de l’Amérique du Nord, des pays anglo-saxons européens, et des pays partie prenante de l’Arc alpin.
Il faut également souligner d’emblée les nombreuses particularités du tourisme en espace rural, notamment quant aux différents types d’hébergements. L’espace rural a développé depuis des siècles une fonction touristique récemment rajeunie sous l’effet du renouvellement des pratiques touristiques et de la multiplication des équipements nouveaux.


 Patrimoine et tourisme : Histoires, lieux, acteurs, enjeux 
 Tourisme 3 -La révolution durable

Thomas Merle (Dir.) Les espaces du tourisme et des loisirs   ATLANDE (8 décembre 2017) Collection : Clefs Concours -350 pages
Les espaces du tourisme et des loisirs

Thème 2 : Les acteurs du tourisme et des loisirs

  1. Les acteurs individuels

Les consommateurs : touristes et personnes pratiquant les loisirs

→ Des individus qui en général n’aménagent pas le territoire directement

Les acteurs individuels sont la catégorie qui était la moins prise en compte dans la recherche= mais elle a bénéficié des évolutions épistémologiques, avec le paradigme de l’individu.

Au sein des acteurs individuels, c’est le consommateur qui occupe la place centrale= c’est la personne pratiquant le tourisme ou des loisirs dans un lieu donné.


Le tourisme et les loisirs – approche conceptuelle
Notions et références: Le tourisme
Le tourisme, lectures géographiques
Le tourisme : nouveau secteur stratégique
Tourisme et transport, deux siècles d’interactions
Les espaces du tourisme et des loisirs
Tourismes 1 : Lieux communs
Les enjeux contemporains du tourisme – une approche géographique; Épisode 2
Les espaces du tourisme et des loisirs (Anthony SIMON, Dunod)
Géographie du tourisme et des loisirs, Dynamiques acteurs, territoires, P. DUHAMEL, A. Colin, 2018
P. DUHAMEL, Géographie du tourisme et des loisirs – Dynamiques acteurs, territoires Chapitre 4 : L’écoumène touristique du Monde – A. Colin, 2018
Atlas mondial du tourisme et des loisirs; Du Grand Tour aux voyages low cost
L’Idiot du Voyage
Les formes de tourisme en France
Tourisme et gastronomie
GÉOGRAPHIE DES LOISIRS DANS LA VILLE FRANÇAISE
Géographie et tourisme en Méditerranée
Mondes urbains du tourisme
« La dimension conflictuelle de la valorisation touristique de certaines grandes métropoles (Venise, Barcelone) »
Thaïlande: les îles Phi Phi, un espace touristique menacé
Chapitre 25 : Le tourisme dans les Amériques (Élodie Salin)
Les marges touristiques froides
LES MARQUEURS SPATIAUX DES LIEUX TOURISTIQUES Conceptualisation, typologie et portée symbolique
Dark tourism ou tourisme mémoriel symbolique ?
Tourisme noir ou sombre tourisme ?

Des liens en ligne retrouvés par nos équipes

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.