Fiche de synthèse à partir d’articles de deux historiennes, Annliese Nef et Claire Soussen, spécialistes de la question des relations entres les différentes minorités religieuses et les pouvoirs en place.

Annliese Nef est maîtresse de conférences en histoire médiévale à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, UMR 8167, Orient et Méditerranée. Ses travaux actuels s’orientent sur les débuts de l’histoire du Maghreb islamique. C’est à partir d’un travail de recherche renouvelé sur un auteur ancien très lié à la Sicile, Al-Idrȋsȋ, un géographe arabe qui a élaboré la première géographie de l’Occident rédigée en arabe et qui a travaillé pour un souverain chrétien Roger II de Sicile que Annliese Nef s’est interrogée sur la place et de la transmission de l’apport islamique dans l’Occident chrétien. Dans sa thèse (Conquérir et gouverner la Sicile islamique aux XIe et XIIe siècles, soutenue en 2011), elle a analysé la transition entre les Fatimides et les souverains normands chrétiens installés en Sicile dans la seconde moitié du XIe siècle. Elle s’est ensuite intéressée au processus d’islamisation et au passage de l’espace byzantin à l’empire islamique.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.