La septième porte : les conflits familiaux dans l’Athènes classique, Aurélie Damet, 2012

CHAPITRE I : FRAGILE PARENTE : POUR DEFINIR LES CONTOURS FLOUS DE LA FAMILLE

I-         Construction et déconstruction de la famille : la fragile innéité des liens familiaux

11- Les familles athéniennes

111- Oikos et oikia

Terme= désignation la plus neutre pour définir la famille athénienne.

=terme polysémique : « maison », « maisonnée », « au patrimoine », « famille », « au groupe familial restreint », « aux feux ».

Définition la plus extensive : celle de C.A. COX = un ensemble fluide et changeant d’individus.

Oikos= n’est plus la seule famille nucléaire mais une unité mouvante où passent des syngeneis, soit des parents liés par le sang, des kedestai, ou alliés par le mariage, des prosèkontes, des proches et mêmes des amis.

=>les membres éloignés de la parenté, comme les non familiers ont un rôle important dans le maintien et la transmission des patrimoines ce qui les inclut selon l’auteur dans l’oikos.

Difficile de donner une définition stricte de cette notion

=O. CURTY : ccl à la traduction difficile des termes oikeiotes due selon lui à l’extension sémantique de ces mots pouvant inclure la parenté par alliance et par le sang mais des individus extérieurs à toute relation familiale.

Le discours de DEMOSTHENE : Contre Euboulidès : = évoque des oikeioi appartenant autant à la syngenia ou parenté consanguine, ici des cousins germains et issus de germains, et par des liens familiaux, au cercle des phratères, des gennètes et des démotes, donc des membres de groupes civiques n’ayant pas nécessairement de liens ni avec la parenté du sang ni avec l’alliance. =>WILL : « familiers » et de « familiaux ».

Un des discours d’ISEE : Succession de Meneklès = montre la complexité de l’emploi d’oikos et de ses dérivés. La qualité d’oikeios est mise en avant par le frère de l’ex épouse de MENEKLES afin de légitimer son statut de fils adopté et adoptable. L’ambigüité du statut d’oikeios s’explique par le fait que depuis le divorce de MENEKLES le plaideur n’appartient plus à la parenté par alliance du défunt, mais qu’il se considère encore comme oikeios. Malgré ce cas précis : où se construisent les anciens rapports d’affinité qui fondent le recours au terme oikeios selon H. VARTIGNIAN, auteur d’une monographie dédiée aux termes de la parenté antique, le terme d’oikeios est utilisé en majorité pour désigner les parents liés par le sang.

ARISTOTE = a proposé une définition de la famille où se mêlent la consanguinité et le mariage. Il emploie le terme oikia et en fait la communauté de base de la vie quotidienne, composée du père, de la mère, des enfants et des esclaves reliés au domaine cultivé. La famille aristotélicienne est liée à la propriété à la fois unité de production, de conso et de reproduction. L’oikia est aussi définie comme une réalité et un concept antérieurs et indispensables au surgissement de la cité, car l’association primaire qu’elle constitue compose, dans un second temps, la polis, par le cumul des familles. => on trouve dans l’Athènes classique une cohabitation fréquente de plusieurs générations sous le même toit, les parents vivant parfois avec leurs propres parents et leurs enfants mariés.

=>les orateurs lorsqu’ils emploient le terme oikos dans leurs plaidoiries, désignent le plus souvent une « lignée » qui se construit de père en fils à travers les générations, élaboration lignagère synonyme ici de genos, et dans laquelle les douloi n’ont aucun rôle.

Il semble que l’oikos ne soit pas en soi productrice de conflits en tout cas dans les textes légaux et juridiques de l’époque classique

=cette absence de l’oikos d’après D. MACDOWELL le signe que le terme a d’abord signifié « patrimoine » et « maison » dans la législation solonienne et draconienne, et ne prend la signification de « famille » qu’à l’époque classique sans toutefois posséder la moindre valeur légale.

112- L’anchisteia

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.