L’Asie du Sud Est Atlande de Marion Sabrié et Raymond Woessner (dir)

 

Les Repères

Chapitre 2 Les fondements économiques et démographiques

pp. 73-100

  1. Le développement économique en ASE : Décolonisation, industrialisation, libéralisation et mondialisation

L’ASE c’est 630 millions d’habitants et 11 pays émergents mais présentant des inégalités économiques, culturelles et sociales (liste des PIB/hab des pays). Cette région a connu une forte et inattendue croissance dès les années 1980, grâce aux IDE japonais, européens ; ce qui n’était pas gagné au sortir de la décolonisation, période au cours de laquelle leurs niveaux de vie étaient au plus bas.

L’ouverture de la Chine à partir de 1978 a fait de ce pays le premier partenaire de l’ASE. L’ASEAN a grandement soutenu la croissance économique de cette région.

Cette partie est consacrée :

– dans un premier temps aux racines historiques du développement économique du XIXème siècle aux années 1950.

– Puis ce sera le tour des effets néfastes de la décolonisation et les politiques de nationalisation sur le développement aux Philippines, en Birmanie et dans l’ex Indochine.

– Un troisième temps est consacré aux succès économiques jusqu’aux années 1980, en Indonésie, Singapour, Malaisie, Thaïlande et Brunei.

– Une quatrième partie concerne l’insertion des pays d’ASE dans l’économie capitaliste globalisée des années 1980 à nos jours.

– Enfin, pour terminer, la dernière partie concerne le mode d’intégration économique régionale depuis les premières discussions de création d’un marché économique à la fin des années 1980.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.