Problématique :

Est ce que ces contestations, en dehors de toutes leurs différences, pouvaient avoir des similarités, des points de convergences ?

I) Des modalités et des objectifs fondamentalement différents

A) selon qu’on soit Anglais ou Français

Les sociétés, les Etats et leurs contestations prennent deux formes différentes de chaque côté de la Manche

  • En France, la société est plus rigide, absolutiste, avec une obéissance très forte demandée à Dieu et au roi. Il y a donc une violence diffuse et ponctuelle qui se maintient (crise de subsistance en 1709)
  • L’Angleterre apparaît comme plus tolérante, dynamique et cosmopolite. Il y a très peu d’émeutes provoquées par la misère ou par la faim.
    L’Église et la mobilité géographique jouent aussi un grand rôle dans la diminution des tensions

B) Selon son statut social

Les élites françaises ont, dans leur ensemble, un sentiment d’opposition face au pouvoir de Louis XIV, mais cette opposition reste souvent larvée. Les élites anglaises, grâce aux partis, peuvent manipuler le peuple et provoquer des émeutes.

  • Exemple des Gordon Riots

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.