Le travail en Europe occidentale des années 1830 aux années 1930.  

Introduction générale. Le monde du travail en Grande-Bretagne : à l’avant-garde des sociétés industrielles (années 1830-années 1930). Une perspective comparative sur le travail en Belgique des années 1830 aux années 1930. Le caractère dual de la main-d’oeuvre en France et ses conséquences sociales. Jaurès et la question du travail. Les « industries agricoles ». Le travail dans la chimie française au tournant de la seconde industrialisation, 18801930. Le travail en Allemagne (18301939). Main-d’oeuvre artisanale et ouvrière, sociabilité et questions sociales en Italie (années 1830-années 1930). Travail et travailleurs en Espagne des années 1830 aux années 1930. Approches internationales

Introduction :

Débats depuis XVIIIème siècle autour du mot « travail » car polysémique : écrits du XVIIIe insistent sur effort qu’il sous-entend et au XIXe prend dimension nouvelle avec expansion du système usinier
Le factory system apparaît en Angleterre. L’absence des grandes usines ailleurs est symbolisé comme synonyme archaïsme voire retard.
Hiérarchie entre pays suiveurs où apparaissent successivement Belgique, France, Allemagne, Italie et Espagne
Premiers théoriciens socialistes s’emparent du phénomènes pour annoncer temps nouveaux dès début du XIXe dont plus connus étant Karl Marx et Friedrich Engels

I. Un large renouvellement de l’historiographie

Depuis quarantaine d’années, mécanismes d’industrialisation repensés – petites entreprises qualifiées rapidement d’artisanales
Elles sont petites structures dispersées en milieu rural / urbain
De fabrique parisienne-londonienne aux fermes-ateliers des régions montagneuses, et proto-industrie au XVIIIe
Petites villes manufacturières au XIXème siècle, PME des années 1920. Donc reconsidérer linéarité reconstituée du récit historique

Petites industries dominent en France, en Suisse ; Italie du Nord prolonge phase proto-industrielle.

Régions industrielles en Angleterre et d’autres régions comme Belgique et péninsule ibérique

Nombreux indicateurs retiennent années 1920 et 1930 comme fin du processus de développement des petites industries car relais pris par processus de concentration.

Le cas dans les pays nordiques où années 1930 comme « période d’industrialisation intensive » d’où entreprises plus en plus grandes ou Alain Leménorel pour qui décennie 1930 correspond à révolution organisationnelle dans entreprises qui annonce ère des Trente Glorieuses (1945-1973) éclipsant monde de l’atelier.
L’historien doit adapter la méthode à la documentation plus difficile d’accès que celle du travail en usine, car méconnaissance par exemple des travailleuses à domicile pourtant omniprésentes.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.