Article « Croisade et reconquête dans le royaume de Castille au XIIème siècle. Eléments pour une réflexion», Philippe JOSSERAND

« Croisade et reconquête dans le royaume de Castille au XIIe siècle. Éléments pour une réflexion », Philippe Josserand, dans Actes des congrès de la Société des historiens médiévistes de l’enseignement supérieur public Année 2002 33 pp. 75-85.
Fait partie d’un numéro thématique : L’expansion occidentale (XIe – XVe siècles) Formes et conséquences XXXIIIe Congrès de la S.H.M.E.S.

 

L’historiographie a longtemps fait un usage indifférencié des mots de reconquête et de croisade, ce qui a entrainé plus d’un auteur à leur dénier toute pertinence. Au modèle ancien de la reconquête, qui fait du combat pour le sol ibérique une cause sacrée dans laquelle le peuple tout entier est conduit à rencontrer son destin à la suite du roi, se surimpose, à partir de la fin du XIe, l’exemple de la croisade, plus universelle dans son approche, où le statut se joue à l’échelle de l’individu dans une entreprise dont la papauté se déclare le garant. Se donnant comme saintes l’une et l’autre, ces 2 conceptions de la guerre sauraient cependant pas être confondues sous une même attitude.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.