Asie du Sud-Est – unité et diversité. Cet article est consacré à l’analyse des facteurs de développement des pays de la région.

Nouveaux pays industriels VI. 

Depuis le début des années 1980, l’Asie du Sud-Est est présentée par les médias occidentaux comme un modèle de dynamisme économique et de plus en plus perçue comme une menace. Les crises économiques n’ont pas manqué cependant (chocs pétroliers : 193-1974, 1979-1980, bulles spéculatives, endaka japonaise de 1985-1991, crise asiatique de 1997-1998, crise des subprimes de 2008, crises politiques répétées, 12 coups d’Etat militaires depuis 1932, chute des Marcos en 1986, de Suharto en 1998). Coup d’état en Birmanie en 2021. 

L’optimisme sur le développement de l’Asie du Sud-Est est à nuancer. Le succès de Singapour résulte d’un effort de développement après la 2de GM et de l’aide US. L’Indonésie a abandonné plus tardivement ses excès idéologiques pour s’ouvrir sur le monde extérieur. D’autre part, les progrès économiques spectaculaires depuis un quart de siècle ne signifient pas que tous les problèmes de développement ont été réglés. Les conflits de Guerre froide comme la guerre de du Vietnam auraient même plus jouer un rôle positif, en encourageant l’aide (USA, RPC, URSS) aux belligérants et en stimulant les consommations par les dépenses militaires des bases (Philippines, Thaïlande).

Une convergence évidente peut être observée entre les économies de la région : stabilité politique (armée en Thaïlande, parti dominant à Singapour), stratégies à long terme, ouverture à la mondialisation (faible aux Laos, Cambodge, Birmanie), insertion dans des réseaux plurinationaux de fabrication (NDIT) entre Corée du Sud, RPC, Japon et Asie du Sud-Est (auto et électronique)

Mutations des structures économiques

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.