INTRODUCTION

La notion de systèmes productifs est très importante en économie mais peu définie en géographie. Le concept n’est plus étudié depuis les années 1990 en géographie.

Ici dans l’optique du concours la question est renouvelée sous l’angle des mutations, ce qui se justifie en raison des effets de la crise de 2008, qui n’est pas conjoncturelle mais structurelle. Cela veut dire qu’elle est porteuse de mutations.

Mutation implique une évolution profonde. Ici ces mutations sont profondes et très diverses à des échelles mondiales, nationales, régionales et locales basées sur des évolutions technologiques rapides provoquant la réorganisation des entreprises et la redéfinition du rôle des Etats.

Le concept de système productif se rapporte à la technique et au surplus ses contours sont évolutifs. Mais ce concept est très utilisé par l’INSEE. Le système productif renvoi alors à l’organisation économique de la production dans toutes ses dimensions : économiques, activités humaines, territoriales dans l’objectif de satisfaire  à la consommation. Il peut être étudié par branches, secteurs et filières.

Les définitions de l’INSEE sont très importantes car elles comprennent les industries traditionnelles, l’agriculture mais aussi un tertiaire productif (RD, Transport, immobilier d’entreprise…). Donc la sphère productive se distingue des activités résidentielles et des activités publiques. L’approche systémique est donc privilégiée en sélectionnant les exemples, en insistant sur les définitions et en s’appuyant sur des chiffres. Cette approche permet de renouveler la géographie économique de la France.

Chap. 1 : Analyse méthodique du concept, de son évolution et problématiques critique de la classification des activités.

CHAP 2 : Étude des entreprises comme animatrices du système productif et analyse du rôle des entreprises étrangères et de l’attractivité du « Site France ».

Chap. 3 : Mutations structurelles de l’emploi par tertiarisation du secondaire.

Chap. 4 : La désindustrialisation ajustement dans le cadre de la tertiarisation ou décrochage ?

Chap. 5 : Les mutations sous l’angle spatial et territorial. Présentation de la nouvelle géographie de la France basée sur ces mutations.

Chap. 6 : Prospective suivant les scénarios envisagés par la DATAR.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l’enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l’espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.