Si l’on trouve cette fiche de lecture dans la rubrique de préparations aux concours de l’armée de terre, c’est bien parce que la question des espaces maritimes est devenue centrale dans les politiques de puissance menée par les États.
La question des tensions maritimes ne se limite pas à ce que l’on pouvait appeler les gesticulations militaires, même si, notamment en mer de Chine méridionale, cela se poursuit toujours, mais bien à l’appropriation d’un espace. Ces fiches de lecture rédigés par un géographe prennent donc une dimension géopolitique particulièrement adaptée à des sujets de culture générale pour les différents concours de l’armée de terre.
En d’autres termes il ne faut pas se laisser impressionner par la mention de CAPES et agrégation qui apparaît sur la couverture de l’ouvrage qui a été mis en fiches, même si cette question a bien été au programme les années précédentes.

PARTIE I   COMPRENDRE

Le sujet est vaste mais il peut être maitrisé.

CHAPITRE I :

POURQUOI MERS ET OCÉANS ?

Le système monde influe sur les enjeux maritimes (flux et ressources) et donc sur la question du contrôle des mers.

Le sujet n’est pas nouveau, mais il est renouvelé par les approches géoéconomique, géopolitique et géostratégique, complétant la géophysique et en se centrant sur la notion d’étendues maritimes.

I. L’IMPORTANCE DES ESPACES MARITIMES A L’ÉCHELLE MONDIALE

  • 71 % de la surface du globe
  • 361 millions de KM²,
  • 6 milliards de m3
  • – 3 800 mètres d’altitude en moyenne.
  • 5 Grands Océans : Arctique au Nord, Antarctique au Sud, Atlantique, Pacifique et Indien
  • 81 % de la surface dans l’hémisphère Sud,
  • 61 % de la surface dans l’hémisphère Nord.
  • Marin est en lien avec la mer,
  • Maritime en lien avec les activités en mer,
  • 120 000 navires sous 128 pavillons en 2013,
  • 90 % du commerce mondial se fait par les voies maritimes, avec une croissance de + 5%/an depuis 2000
  • 21 Etats contrôlent 80 % de la flotte,
  • Les 25 plus grands ports couvrent 50 % des flux commerciaux

Il faut retenir que le développement économique est fortement lié aux échanges maritimes.

II. UNE PLACE CROISSANTE DANS LA GOUVERNANCE DES ESPACES

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.