Chapitre 11 : L’opposition ville-campagne a-t-elle encore un sens ?

La périurbanisation

  • Un phénomène récent et en évolution

Le terme de périurbain apparaît en France en 1966, avec une définition simple : « ce qui entoure la ville ». Le terme « périurbanisation » est la traduction de l’anglaise suburbanisation. Il apparaît avant la seconde guerre mondiale en Amérique du Nord pour désigner l’étalement de la ville dans l’espace, suite à la forte croissance urbaine qui accompagne l’industrialisation de ces pays. L’espace périurbain est en dehors de la ville, mais en même temps il entretient des rapports étroits avec elle. La suburbanisation signifie à la fois le rejet de la ville et la réconciliation des vertus urbaines et rurales. En Europe, cela arrive après la WW2 en plusieurs étapes. C’est un desserrement de l’urbanisation. Le périurbain désigne par conséquent, des espaces d’interpénétration de la ville et de la campagne caractérisés par d’importantes migrations quotidiennes entre lieu de domicile et lieu de travail et par le dvlp en périphérie de la ville d’un habitat pavillonnaire. L’INSEE définit en 1994 le périurbain comme un espace de transition comprenant : une forte densité de population ; une mixité des paysages ; une forte proportion de constructions neuves ; une certaine distance à la ville ; une majorité d’actifs pratiquant des migrations alternantes.

  • Paysages et fonctions du périurbain

La première fonction du périurbain est la fonction résidentielle. Les espaces périurbains sont liés à la très forte mobilité des populations et à l’accroissement de la distance domicile-travail. Les espaces périurbains sont également des lieux de loisir. La fonction commerciale est aussi importante. Les fonctions productives liées à la ville connaissent un certain essor à mesure que s’étend le périurbain. Elles sont liées au déplacement des industries des centres urbains, où le coût du foncier devient trop élevé. Au total, le périurbain est caractérisé par une grande mixité des activités qui entraîne une grande variété des paysages.

  • Peut-on parler de périurbanisation à l’échelle planétaire ?

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.