L’école française de géographie

3 périodes : le temps de sa formation autour des travaux de son fondateur (Vidal) ; la période « à l’ombre de Vidal » selon Pinchemel (1918-1927) ; la « géo établie » qui s’achève dans les années 1960. A la fin du XIXe siècle, la géo frs est devenue une science mais pas encore institutionnalisée. Elle est dominée par 3 personnalités : E. Levasseur, E. Reclus et P. Vidal. Pour ce dernier, la recherche de la causalité naturelle ne signifie pas que l’effet soit toujours le même pour l’homme (possibilisme). C’est une démarche fondée sur l’usage de la carte et le travail de terrain. Les notions clefs sont : milieu, paysage, densité, région ou genre de vie. Il montre l’importance de l’analyse des positions et du jeu des échelles. Ces élèves sont « arrimés à tel ou tel moment de la pensée vidalienne, jamais à sa totalité. La géographie en est sortie démembrée » (AL. Sanguin). La géo classique a été contestée dans les années 1960. Les outils de cette géo n’étaient plus adaptés aux sociétés de la seconde moitié du XXe siècle.

Chapitre 7 : la formalisation

La modélisation ou le va-et-vient entre général et particulier

  • Qu’est-ce qu’un modèle ?

En 1965, Peter Haggett définit les modèles comme « une représentation schématique de la réalité élaborée en vue d’une démonstration ». Roger Brunet rappelle que toute définition d’objet est déjà un modèle dans la mesure où elle suppose un degré d’abstraction et de généralisation. L’emploi de modèles s’inscrit dans la volonté de formalisation et de généralisation qui marque le renouvellement de la géographie et le changement de paradigme. Roger Brunet indique que « le modèle est toujours une simplification de la réalité, de la vision que l’on a de cette réalité. Mais la simplification ne signifie pas forcément perte d’information, le modèle sert à la démonstration.

  • Les modèles utilisés en géographie

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.