Avant-propos :

On pose la question de l’unité car nombreux facteurs de diversité :

  • Caractère largement archipélagique

  • Milieux physiques divers

  • Région carrefour religieux : bouddhisme, islam, christianisme, religions ancestrales

  • Diversité ethnique (telle que dans certains pays la proportion de minorités dépasse celles des populations majoritaires) et ethnolinguistique

Mais une unité émerge :

  • Les pays d’ASE ont des trajectoires de dvp comparables (mais avec des chronologies différenciées)

  • Intégration rapide dans la mondialisation (mais approfondissement des inégalités socioterritoriales surtout dans les modalités d’urbanisation)

  • Flux de population -> forme de région intégrée : système migratoires régionaux (organisés autour de la Thaïlande, Malaisie, Singapour), depuis la fin 2000’s tourisme intrarégional en explosion.

  • ASEAN : qui s’élargit progressivement depuis la fin de la Guerre Froide

  • Mer en partage, les pays assument la responsabilité de routes maritimes stratégiques à l’échelle mondiale (Détroit de Malacca, mer de Chine méridionale)

La présence de la Chine est un élément structurant des relations internationales dans la région = les « nouvelles routes de la soies » -> entre espoir d’un dvp accéléré dans la région et méfiance vis-à-vis des puissants voisins. Parfois les relations sont conflictuelles (cf conflits en mer de Chine méridionale).

Sorte de « miracle asiatique » pour ces pays d’ASE depuis leurs indépendances, mais encore fragilités : notamment risques dans la région (volcanisme, séismes, crise sanitaire, inondations, salinisation des terres agricoles) amplifiés par la mondialisation + explosion urbaine + réchauffement climatique.

Le point sur :

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.