L’Asie du Sud-Est – La question de géographie régionale des concours 2022

CAPES et CAFEP 2022
Géographie – L’Asie du Sud-Est – Les espaces ruraux en France – Frontières.

Agrégation interne 2022 
Géographie L’Asie du Sud-Est – La France géographie générale.

On trouvera dans cette fiche de lecture une valeur ajoutée spécifique, qui deviendra peu à peu la règle sur ce site. La préférence sera donnée aux recensions exhaustives qui ne se limitent pas à des résumés d’ouvrage, surtout lorsqu’il s’agit d’un seul chapitre. Ce que nous allons corriger en 2021 Cette fiche de lecture a été enrichie par des références extérieures, mais également par des productions déjà présentes sur Clio prépas.

La démarche vise à problématiser la question, en s’appuyant sur la réflexion de l’auteur de l’ouvrage mais en l’adaptant aux attentes des jurys des concours, avec comme objectif la construction du plan d’une copie sur différents sujets possibles. 

On peut trouver cette approche exigeante, voire élitiste, mais dans le contexte actuel il semble nécessaire de marquer la différence en termes d’approche scientifique de nos disciplines. 

Première partie – Comprendre

l’Asie du Sud-Est au concours – pourquoi ?

CHAPITRE 1 : POURQUOI L’ASIE DU SUD-EST AUX CONCOURS ?

Asie du Sud-Est, La Documentation Photographique, 2018

[…] La nouvelle question porte sur une région asiatique qui relève également des questions de développement, déménagement des territoires et de contraintes naturelles. […]

L’Asie du Sud-Est, de quoi parle-t-on ?

L’Asie du Sud-Est

I] Qu’est-ce que l’Asie du Sud-Est ?

A/ Une région géographique récemment définie

Le nom « Asie du Sud-Est » apparaît dans les dictionnaires encyclopédiques seulement dans la 2nde moitié du 20e siècle, au moment des indépendances. […] La notion d’Extrême-Orient, au sens où nous l’entendons aujourd’hui (ensemble des pays de l’Asie orientale et sud orientale), est forgée dans la 2nde moitié du 19e siècle pour désigner ce qu’il y a, pour les Européens, de plus éloigné et de moins facilement accessible (géographiquement et mentalement) dans l’Orient.

La Géographie universelle vidalienne, dirigé par Lucien Gallois à partir de 1927 […] tome IX, écrit par Jules Sion en 1928 et 1929 […] : « L’Asie du Sud-Est comprend une péninsule, l’Indochine, et un archipel, l’Insulinde ou Indonésie, dont les noms même manifestent les affinités » (p. 395). […] C’est l’ouvrage de l’ethnologue et archéologue Robert Heine-Geldern, Sudöstasien, qui introduit le nom L’Asie du Sud-Est comme catégorie d’analyse régionale en 1923. C’est cette dénomination Asie du Sud-Est qui est reprise dans la Géographie universelle publiée sous la direction de Roger Brunet dans les années 1990. […] Les auteurs précisent que cette forme neutre évoque « un espace situé à l’est de l’Inde et au sud de la Chine ».

L’usage de l’appellation Asie du Sud-Est ne s’est donc imposé que récemment et principalement à partir de la 2nde guerre mondiale, dans le cadre de la guerre du Pacifique, d’abord en 1943 lorsque la région reprise aux Japonais est placée par les Britanniques sous un commandement unifié, celui de l’amiral Lord Louis Mountbatten. Ensuite, après la guerre, dans le cadre de la politique d’endiguement de l’expansion communiste, la région est en 1954 intégrée à l’Organisation du traité de l’Asie du Sud-Est (OTASE). « L’Asie du Sud-Est apparaît d’abord comme un concept stratégique développé lors de la Seconde Guerre mondiale, dont le champ a été ensuite étendu par les chercheurs en sciences politiques, puis en sciences sociales et en économie du développement. Aussi la définition de ce domaine géographique varie-t-elle selon les critères choisis. […] Ce sont les auteurs américains qui, à partir de critères politiques, ont peu à peu imposé la définition, actuellement largement admise, d’une Asie du Sud-Est formée de dix unités politiques ou Etats-nations : Birmanie (aujourd’hui Myanmar), Thaïlande, Laos, Cambodge, Vietnam, Malaisie, Singapour, Indonésie, Philippines et Brunei ». Il faudrait aujourd’hui ajouter un 11e pays, dont l’indépendance n’a été acquise qu’en 2002, le Timor oriental ou Timor-Leste, situé sur la partie orientale de l’île indonésienne du Timor. […]

Ainsi, l’Asie du Sud-Est est née d’un regard extérieur, européen puis américain.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.