Les États-tampons

Chapitre 11

Le Laos

Un pays enclavé, peu peuplé et pauvre

Seul pays de l’ASE qui n’a pas pignon sur mer. 7,2M d’hab (31 hab/km2 en 2018) ® creux démographique dans la péninsule indochinoise. Population la plus démunie de la région, espérance de vie faible (65 ans).

Un ancien carrefour devenu marginal

Pays marqué par les guerres (indochinoises, bombardements américains) qui s’est replié sur lui-même depuis son indépendance en 1953. Mais indépendance politique à l’endroit de ses voisins, dont la Chine. C’est un État-tampon entre la Thaïlande et le Vietnam, mais aussi un État périphérique qui dépend beaucoup de ces deux pays, l’un capitaliste, l’autre socialiste.

                       Une économie de subsistance et une faible emprise territoriale

Économie qui repose essentiellement sur l’agriculture (occupe 3/4 de la population active) : principalement riziculture (le Laos consomme toute sa production). Le domaine agricole occupe 9% de la superficie du pays (% le plus faible de la région).

Diversification des productions : maïs, patates douces, tabac, café, production piscicole, élevage de bovins.

Exportation très faible (café = 2/3). Destruction de la forêt à cause de l’agriculture sur brûlis + exploitation commerciale légale et illégale de la forêt. Des politiques de protection entraînent la relocalisation des populations vers les basses terres qui doivent alors diversifier leurs activités.

Les étages d’un pays pluriethnique

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.