Le travail en Europe Occidentale – Grande Bretagne – Allemagne – France  

[Il s’agit du premier chapitre du manuel Le Travail en Europe occidentale des années 1830 aux années 1930 (Armand Colin, 2020) dont les Clionautes ont fait une recension, et d’où trois chapitres sur la Grande-Bretagne, l’Allemagne et éventuellement la France qui font merveille pour pallier le manque de comparatisme des autres manuels sur la question de contemporaine de 2021. Le premier chapitre de Jean-Pierre Dormois, condense pour la période les analyses de ce spécialiste de l’histoire économique britannique : Histoire économique de la Grande-Bretagne au XXème siècle ou encore Classical Trade Protectionism 1815-1914. Il dresse le portrait de la Grande-Bretagne au travail en en dégageant la singularité, grâce à son esprit comparatiste, puisqu’il a également travaillé sur l’économie française. Copieux (80 pages), tranché, parfois iconoclaste, il est très valable pour sa mise en perspective économique, dont il adopte la hauteur de vue et la mise en chiffre du réel précieuse, mais un peu moins sans doute pour suivre les fils rouges des questions de société].

Plan de l’article :

Marchés du travail et types d’emplois vers 1830 3
La fin des paysans 4
L’atelier du monde : 1830-1870 5
Législation du travail et organisation de la formation 7
L’assistance et la protection sociale 9
Le mouvement ouvrier 10
La 1ère GM et l’après-guerre 12
La crise de 1929 et ses répercussions 14

Introduction :

– Avec l’industrialisation, passage d’une notion de travail comme obligation statutaire à celle de transaction volontaire. « marchandisation » du travail saluée comme libération à l’époque, puis critiquée comme prolétarisation (mais les marxistes idéalisaient la société pré-industrielle.
– Industrialisation : cycle de 100 ans environ (/Joel Mokyr, historien de l’économie) : secteur traditionnel (agri, croissance 1%) / secteur moderne (croissance 5%) : 95/5% → 50/50 (après 60 ans) → 13/87 (au bout de 100 ans). Nécessité de conjuguer 3 processus distincts : transition démographique plus autosuffisance alimentaire plus absorption du secteur moderne.

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.