Auteur : Pierre Bauduin est un historien médiéviste de l’université de Caen. Ses domaines de recherches sont : l’intégration des Scandinaves dans le monde franc et les fondations scandinaves en Occident et à l’Est de l’Europe, l’histoire politique et sociale de la Normandie et du monde anglo-normand (Xe-XIIIe siècle), les transferts culturels dans les mondes normands médiévaux (Scandinavie, France, îles Britanniques, Italie, VIIIe-XIIe siècle), les identités médiévales et la parenté. Il est également l’auteur de La première Normandie, Xe-XIe siècles : sur les frontières de la Haute-Normandie, identité et construction d’une principauté, et Les Vikings parus en 2004.

Présentation de l’ouvrage : L’ouvrage de Pierre Bauduin est consacré aux relations entre le monde franc et les sociétés scandinaves du VIIIe au XIe siècle. Il renouvelle en profondeur l’approche de cette question. L’auteur met en avant le fait que beaucoup de sources insistent sur les violences entre les Viking et le monde franc mais mettent également en avant des notions d’échanges complexes et de relations diverses.

Intérêt de l’ouvrage : L’ouvrage présenté ici a un double intérêt : il entre dans l’axe du programme d’agrégation en histoire médiévale mais est également écrit par un membre du jury, éminent spécialiste de la question présente au concours.

Introduction : La conversion accompagne la conquête, comme en Frise à partir de 770. Pour les Saxons et avant eux les Frisons, la conversion signifiait l’adoption de la religion des Francs, une rupture avec leur passé et avec leur autonomie, sociale, culturelle et politique : c’était accepter la soumission au peuple franc et reconnaître le modèle politique et sociale qui caractérisait le regnum Francorum. La Christianisation fut donc le premier facteur d’intégration à l’Empire des populations païennes conquises par les rois francs. L’Eglise fut au cœur de ce processus et devint un instrument de la domination franque et un relais efficace de l’autorité royale.

L’accommodation entre Francs et Normands : L’historiographie se penche sur les changements culturels, l’identité et l’ethnicité. (voir les travaux de D. M. Hardley et J. D. Richards).

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.