L’auteur : Arlette Jouanna est professeur émérite d’histoire moderne à l’université de Montpellier-III, spécialiste d’histoire politique et sociale de la France du XVIe siècle. Elle est notamment connue pour Le Devoir de révolte. La Noblesse française et la gestation de l’État moderne: 1559-1661 (1989), où elle analyse l’idéologie politique de la noblesse et la manière dont la révolte armée permet de la promouvoir.

Intérêt de l’ouvrage : l’ouvrage porte entièrement sur la période antérieure à notre programme, puisqu’il s’arrête au règne d’Henri IV. Son objectif est toutefois de montrer comment la monarchie absolue de l’époque de Louis XIV a pu, idéologiquement, exister et être acceptée. Il n’est donc pas inutile de connaître la thèse défendue ici, d’autant que l’ouvrage (avec sa suite, Le prince absolu, qui n’apporte rien de fondamentalement nouveau par rapport à la conclusion du premier tome), a connu un certain retentissement et est intégré à la bibliographie Historiens et géographes sur notre programme. Sa connaissance est donc potentiellement attendue, en particulier à l’oral.

La fiche pourrait se réduire à un résumé de l’introduction et de la conclusion, où les propositions d’Arlette Jouanna sont résumées de façon claire, et ne pas dépasser deux pages. J’ai encadré ces deux parties, qui devraient suffire pour se faire une idée du contenu. J’ai en même temps conservé un fichage (réduction par 15) du reste du livre pour le cas où un approfondissement s’avérerait nécessaire.

 

Introduction

Les Clionautes multi-écran

Vous souhaitez lire la suite ?

Actifs dans le débat public sur l'enseignement de nos disciplines et de nos pratiques pédagogiques, nous cherchons à proposer des services multiples, à commencer par une maintenance professionnelle de nos sites.

Adhérer aux Clionautes pour accéder aux ressources disponibles dans l'espace réservé ne se limite pas à un simple réflexe consumériste.

La modestie de la cotisation demandée ne saurait donc constituer un obstacle pour un soutien à notre démarche.